NOS POILUS ET NOUS

TRES BONNE ANNEE 2016


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Mar 4 Sep 2007 - 8:56

study



Bonjour,

Une nouvelle idée si cela vous intéresse :
chaque jour (ou presque) un conte une fable un poème, toujours si possible court, pour ceux qui voudraient faire des exercices de mémoire,
J'essaierai également de régulièrement mettre un lien vers des sites pour le texte donné.


Cette semaine, pour le début (et voir si cela plait) , des textes courts et assez connus, pour se remettre un peu dans le bain.


La Cigale et la Fourmi

La cigale , ayant chanté
Tout l'été,
Se trouva fort dépourvue
Quand la bise fut venue.
Pas un seul petit morceau
De mouche ou de vermisseau
Elle alla crier famine
Chez la fourmi sa voisine,
La priant de lui prêter
Quelque grain pour subsister
Jusqu'à la saison nouvelle
«Je vous paierai, lui dit-elle,
Avant l'oût , foi d'animal,
Intérêt et principal .»
La fourmi n'est pas prêteuse ;
C'est là son moindre défaut.
«Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse.
Nuit et jour à tout venant
Je chantais, ne vous déplaise.
- Vous chantiez ? j'en suis fort aise.
Eh bien : dansez maintenant.»


http://www.lafontaine.net/lesFables/afficheFable.php?id=1





Je vous conseillerai toujours vivement ce site.
Il est extrêmement complet : les fables, mais aussi leurs historiques explications ... et agréablement illustré.
C'est un des must sur la Fontaine
(vous pouvez vous abonner : vous recevrez alors chaque jour automatiquement une fable sur votre email)

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.


Dernière édition par le Jeu 6 Sep 2007 - 13:11, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
titineno
Invité



MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Mar 4 Sep 2007 - 19:46

bonjour JANICK, celle-là, je la connais par coeur, mais c'est bien la seule, je ne sais pourquoi ????

Mais il est vrai qu'il faut entretenir sa mémoire, et la poésie est excellente pour celà !!! mais encore faudrait-il que je puisse réouvrir un livre !!!

depuis plus de 9 mois maintenant, impossible, je relis ma presse quotidienne depuis juin à peu près, et lire ici le forum !!!

j'achète beaucoup de livres, qui s'entassent, mais impossible d'en commencer un !!!

j'espère que celà reviendra car avant je dévorais, j'adorais lire !!!


[img]http://13smiley [img]http://13smiley [img]http://13smiley [img]http://13smiley [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
bubuntu
Glouglou glouton


Nombre de messages : 773
Age : 46
Localisation : Là où il pleut tout le temps
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Mer 5 Sep 2007 - 23:27

titinenoxea a écrit:
bonjour JANICK, celle-là, je la connais par coeur, mais c'est bien la seule, je ne sais pourquoi ????

Mais il est vrai qu'il faut entretenir sa mémoire, et la poésie est excellente pour celà !!! mais encore faudrait-il que je puisse réouvrir un livre !!!

depuis plus de 9 mois maintenant, impossible, je relis ma presse quotidienne depuis juin à peu près, et lire ici le forum !!!

j'achète beaucoup de livres, qui s'entassent, mais impossible d'en commencer un !!!

j'espère que celà reviendra car avant je dévorais, j'adorais lire !!!

Titine, si je peux me permettre, difficile d'écrire autant de messages sur le forum et dévorer des livres, en même temps, faut choisir !!!! [:paletot] [:paletot] [:paletot]

[IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys.


[img]http://13smiley [img]http://13smiley [img]http://13smiley [img]http://13smiley [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
titineno
Invité



MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Mer 5 Sep 2007 - 23:45

bonsoir BUBUN, avant je pouvais lire, jouer à la play, faire des napperons, maintenant plus envie surtout !!!

que la presse écrite et lire vos messages et écrire heureusement mais moi qui dévorait des bouquins!!!

[IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
bubuntu
Glouglou glouton


Nombre de messages : 773
Age : 46
Localisation : Là où il pleut tout le temps
Date d'inscription : 12/07/2007

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Jeu 6 Sep 2007 - 0:09

titinenoxea a écrit:
bonsoir BUBUN, avant je pouvais lire, jouer à la play, faire des napperons, maintenant plus envie surtout !!!

que la presse écrite et lire vos messages et écrire heureusement mais moi qui dévorait des bouquins!!!

[IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys.

J'ai la même tendance que toi, Titine !!!! [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys.

Mais faut se.... forcer !!!!

Et je suis sérieuse, sinon, c'est la sclérose assurée (enfin, façon de dire les choses, mais tu vois ce que je veux dire.... ????)

[IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys.

Allez Titine, je ne dis pas un bouquain par jour, mais un par mois, c'est pas dur, non ?

Moi, c'en est un tous les six mois !!! [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys. [IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Jeu 6 Sep 2007 - 13:02



L'albatros
Charles BAUDELAIRE (1821-1867)




Souvent, pour s'amuser, les hommes d'équipage
Prennent des albatros, vastes oiseaux des mers,
Qui suivent, indolents compagnons de voyage,
Le navire glissant sur les gouffres amers.

A peine les ont-ils déposés sur les planches,
Que ces rois de l'azur, maladroits et honteux,
Laissent piteusement leurs grandes ailes blanches
Comme des avirons traîner à côté d'eux.

Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule !
Lui, naguère si beau, qu'il est comique et laid !
L'un agace son bec avec un brûle-gueule,
L'autre mime, en boitant, l'infirme qui volait !

Le Poète est semblable au prince des nuées
Qui hante la tempête et se rit de l'archer
Exilé sur le sol au milieu des huées,
Ses ailes de géant l'empêchent de marcher.


Charles BAUDELAIRE (1821-1867)
(Poème inclus dans "Les fleurs du mal" 1857)




Explication du texte
http://www.chez.com/bacfrancais/albatros-baud.htm
http://www.revue-texto.net/Reperes/Cours/Mezaille/albatros.html



Charles Baudelaire est né à Paris en 1821, dans une famille fortunée.
Il perd son père à l'âge de sept ans et sa mère se remarie avec le commandant Aupick, avec lequel il sera en conflit ouvert toute sa vie.

Très rapidement, Baudelaire se rebelle contre l'ordre établi.
Il est renvoyé du lycée Louis le Grand et embarqué de force, sur ordre de son beau-père, sur un bateau en partance pour les Indes.

A son retour, il mène une vie de dandy et se consacre à la traduction des oeuvres d'Edgar Poe.

En 1857 paraissent Les fleurs du mal.
Ce recueil, qui exalte la beauté mais aussi la perversité et la souffrance, et qui rejette l'idéal bourgeois triomphant du XIXème siècle, fait scandale au point que l'ouvrage est condamné.

Dans Les fleurs du mal, Baudelaire initie de nouveaux thèmes poètiques comme la ville, le mal, la révolte ou le spleen qui aboutit inexorablement à la mort. Baudelaire reste un poète romantique mais annonce le symbolisme.

Il meurt prématurément, en 1867, rongé par l'alcool, la drogue et la maladie. Il laisse une oeuvre unique, dont Les fleurs du mal reste le recueil fondateur d'une poésie aux codes résolument modernes.

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Lilycoco
Chat-loupé


Nombre de messages : 1742
Age : 71
Localisation : Renens
Date d'inscription : 01/11/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Jeu 6 Sep 2007 - 13:45

coucou Janick
ben je m'en souviens ,nous avions du l 'apprendre comme poèsie ,comme les années files ,je me suis sentie pendant quelques secondes a l'école ,juste un petit retour en arrière sympa en fait !!
bisous
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 7 Sep 2007 - 9:01

study




Aujourd'hui un très beau poème court et émouvant : quelques mots d'un père à sa fille décédée.





Victor Hugo
« Demain dès l'aube »


(écrit le 3 septembre 1847)

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleurs.


Les Contemplations, Livre IV, « Pauca me ae », XIV, 1856.





Ce poème, composé en 1847, appartient au recueil Les Contemplations (1856).
Quatre ans plus tôt, la fille de Victor Hugo, Léopoldine et son mari se sont noyés dans la Seine à Villequiers.
Ce poème est donc écrit pour sa fille.



http://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Hugo
http://www.ac-strasbourg.fr/pedago/lettres/victor%20Hugo/Communs/biographie.htm  

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 7 Sep 2007 - 9:18

Très belle poésie et émouvante de Victor Hugo


Une que j'ai appris à l'école, Arthur Rimbaud
Le dormeur du val


C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit.
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Sam 15 Sep 2007 - 11:47

Le petit Poisson et le Pêcheur
Livre V, Fable 3

Petit poisson deviendra grand
Pourvu que Dieu lui prête vie;
Mais le lâcher en attendant,
Je tiens pour moi que c'est folie:
Car de le rattraper il n'est pas trop certain

Un carpeau, qui n'était encore que fretin,
Fut pris par un pêcheur au bord d'une rivière.
«Tout fait nombre, dit l'homme en voyant son butin;
Voilà commencement de chère et de festin :
Mettons-le en notre gibecière.»
Le pauvre carpillon lui dit en sa manière :
«Que ferez-vous de moi ? Je ne saurais fournir
Au plus qu'une demi-bouchée.
Laissez-moi carpe devenir :
Je serai par vous repêchée;
Quelque gros partisan m'achètera bien cher :
Au lieu qu'il vous en faut chercher
Peut-être encor cent de ma taille
Pour faire un plat. Quel plat ? croyez-moi, rien qui vaille.
- Rien qui vaille ? Eh bien ! soit, repartit le pêcheur :
Poisson, mon bel ami, qui faites le prêcheur,
Vous irez dans la poêle; et vous avez beau dire,
Dès ce soir on vous fera frire .»

Un Tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux Tu l'auras;
L'un est sûr, l'autre ne l'est pas.


http://www.lafontaine.net


Moralité : soyons heureux de ce que l'on a [IMG]http://smileys.

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.


Dernière édition par Janick le Dim 28 Sep 2008 - 18:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Dim 16 Sep 2007 - 10:48

[img]http://yelims1.
Pour les maîtres-chats, 2 poèmes :

MATOU QUI LIT

Un matou lit,
Lit un roman

Plein de souris,
De pies, de paons,

De canaris,
De rats brigands.

Mais comment croire
A cette histoire :

Le chat tient ouvert
Le livre à l'envers.
-------------------------


PETIT CHAT PERDU

Un petit chat perdu
Pleure devant ma porte.
Il est boueux et nu
Comme une feuille morte.

Petit chat de personne
Venu de nulle part,
Tu as, comme l'automne,
Des yeux gris de brouillard;

Et plus tu m'apitoies
En miaulant ta peine,
Plus j'ai peur qu'on te noie,
Demain, dans la fontaine.

Petit chat nu, boueux
Comme une feuille morte,
Tu peux sécher tes yeux:
Je t'ouvre grand ma porte.


Les deux poèmes sont de
Pierre Coran : "Chats qui riment et rimes à chats"

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.


Dernière édition par Janick le Dim 28 Sep 2008 - 18:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Mar 18 Sep 2007 - 18:16



Rien de trop
Livre IX, Fable 11



Je ne vois point de créature
Se comporter modérément.
Il est certain tempérament
Que le maître de la nature
Veut que l'on garde en tout. Le fait-on ? nullement.
Soit en bien, soit en mal, cela n'arrive guère.

Le blé, riche présent de la blonde Céres,
Trop touffu bien souvent, épuise les guérets :
En superfluités s'épandant d'ordinaire,
Et poussant trop abondamment,
Il ôte à son fruit l'aliment.
L'arbre n'en fait pas moins : tant le luxe sait plaire !
Pour corriger le blé, Dieu permit aux moutons
De retrancher l'excès des prodigues moissons :
Tout au travers ils se jetèrent,
Gâtèrent tout et tout broutèrent ;
Tant que le ciel permit aux loups
D'en croquer quelques-uns : ils les croquèrent tous ;
S'ils ne le firent pas, du moins ils y tâchèrent.
Puis le ciel permit aux humains
De punir ces derniers : les humains abusèrent
A leur tour des ordres divins.

De tous les animaux, l'homme a le plus de pente
A se porter dedans l'excès.
Il faudrait faire le procès
Aux petits comme aux grands. Il n'est âme vivante
Qui ne prêche en ceci. « Rien de trop » est un point
Dont on parle sans cesse, et qu'on n'observe point.




et si vous voulez l'écouter
http://www.etab.ac-caen.fr/valdives/fables/09-11.mp3


pris sur www.lafontaine.net



Moralité : l'excès nuit en tout

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 21 Sep 2007 - 9:06

Rondeau de printemps
René Charles d'Orléans (1391 - 1465)
.


Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie,
Et s'est vêtu de broderie,
De soleil luisant, clair et beau.

Il n'y a bête ni oiseau
Qu'en son jargon ne chante ou crie :
Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie.

Rivière, fontaine et ruisseau
Portent en livrée jolie
Gouttes d'argent, d'orfèvrerie;
Chacun s'habille de nouveau:
Le temps a laissé son manteau


----------

Je crois que ce doit être un des premiers que j'ai appris ou alors un des premiers qui ait fait tilt.
Le temps a laissé son manteau
De vent, de froidure et de pluie, ...

[url=http://les-smil

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.


Dernière édition par Janick le Dim 28 Sep 2008 - 18:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mono
Coucou casse-cou


Nombre de messages : 4238
Age : 49
Localisation : Essonne, au sud de Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 21 Sep 2007 - 11:44

Aaaaaah je l'aime bien celui-là ! [url=http://les-smil
Revenir en haut Aller en bas
Mono
Coucou casse-cou


Nombre de messages : 4238
Age : 49
Localisation : Essonne, au sud de Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 21 Sep 2007 - 11:50

Rhooooo j'avais pas tout lu ! J'aime bien aussi "petit chat perdu" et "matou qui lit" ainsi que "l'Albatros" et "le dormeur du val". [:capuma]

Mais j'ai la flemme de les apprendre par coeur. Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Scouby
Souris "cheese"


Nombre de messages : 5420
Age : 63
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 21 Sep 2007 - 14:20

Plus long, mais si beau !
J'adore la poésie...

RAPPELLE-TOI BARBARA

Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest ce jour-là
Et tu marchais souriante
Epanouie ravie ruisselante
Sous la pluie
Rappelle-toi Barbara
Il pleuvait sans cesse sur Brest
Et je t'ai croisée rue de Siam
Tu souriais
Et moi je souriais de même
Rappelle-toi Barbara
Toi que je ne connaissais pas
Toi qui ne me connaissais pas
Rappelle-toi
Rappelle toi quand même ce jour-là
N'oublie pas
Un homme sous un porche s'abritait
Et il a crié ton nom
Barbara
Et tu as couru vers lui sous la pluie
Ruisselante ravie épanouie
Et tu t'es jetée dans ses bras
Rappelle-toi cela Barbara
Et ne m'en veux pas si je te tutoie
Je dis tu à tous ceux que j'aime
Même si je ne les ai vus qu'une seule fois
Je dis tu à tous ceux qui s'aiment
Même si je ne les connais pas
Rappelle-toi Barbara
N'oublie pas
Cette pluie sage et heureuse
Sur ton visage heureux
Sur cette ville heureuse

Cette pluie sur la mer
Sur l'arsenal
Sur le bateau d'Ouessant
Oh Barbara
Quelle connerie la guerre
Qu'es-tu devenue maintenant
Sous cette pluie de fer
De feu d'acier de sang
Et celui qui te serrait dans ses bras
Amoureusement
Est-il mort disparu ou bien encore vivant
Oh Barbara
Il pleut sans cesse sur Brest
Comme il pleuvait avant
Mais ce n'est plus pareil et tout est abîmé
C'est une pluie de deuil terrible et désolée
Ce n'est même plus l'orage
De fer d'acier de sang
Tout simplement des nuages
Qui crèvent comme des chiens
Des chiens qui disparaissent
Au fil de l'eau sur Brest
Et vont pourrir au loin
Au loin très loin de Brest
Dont il ne reste rien.



Jacques Prévert, "Paroles", Gallimard, 1946

____________




On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités. [Gandhi]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scouby.net
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 28 Sep 2007 - 10:07

Désolé.
J'ai essayé, j'ai fait automne poésie sur google .. mais toutes ces feuilles qui tombent ... ce n'est pas mon truc [img]http://13smiley
alors je vous laisse mettre des poèmes sur l'automne et je me réserve le printemps et l'été [img]http://13smiley





Pierre de RONSARD (1524-1585)
(Recueil : Les Odes)


Mignonne, allons voir si la rose

A Cassandre


Mignonne, allons voir si la rose
Qui ce matin avoit desclose
Sa robe de pourpre au Soleil,
A point perdu ceste vesprée
Les plis de sa robe pourprée,
Et son teint au vostre pareil.

Las ! voyez comme en peu d'espace,
Mignonne, elle a dessus la place
Las ! las ses beautez laissé cheoir !
Ô vrayment marastre Nature,
Puis qu'une telle fleur ne dure
Que du matin jusques au soir !

Donc, si vous me croyez, mignonne,
Tandis que vostre âge fleuronne
En sa plus verte nouveauté,
Cueillez, cueillez vostre jeunesse :
Comme à ceste fleur la vieillesse
Fera ternir vostre beauté.

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 28 Sep 2007 - 10:20

A ne pas confondre avec

Pierre de RONSARD (1524-1585)
(Recueil : Sonnets pour Hélène)


Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle

Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle,
Assise aupres du feu, devidant et filant,
Direz, chantant mes vers, en vous esmerveillant :
Ronsard me celebroit du temps que j'estois belle.

Lors, vous n'aurez servante oyant telle nouvelle,
Desja sous le labeur à demy sommeillant,
Qui au bruit de mon nom ne s'aille resveillant,
Benissant vostre nom de louange immortelle.

Je seray sous la terre et fantaume sans os :
Par les ombres myrteux je prendray mon repos :
Vous serez au fouyer une vieille accroupie,

Regrettant mon amour et vostre fier desdain.
Vivez, si m'en croyez, n'attendez à demain :
Cueillez dés aujourd'huy les roses de la vie.

-----------------


C'est à partir de 1575, au crépuscule de sa gloire, que Pierre de Ronsard compose ses sonnets pour Hélène qui célèbrent, à la demande de Catherine de Médicis, Hélène de Surgère, dame d'honneur à la cour, dont il s'éprendra peu à peu.
commentaire pris sur http://www.bacdefrancais.net/pharaon.php



Carpe diem
http://fr.wikipedia.org/wiki/Carpe_diem
Le cercle des poetes disparus avec Robin Williams, Ethan Hawke
(pour ceux qui rechercheraient ce film auquel le poème peut faire penser
[IMG]http://smileys. )

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.


Dernière édition par Janick le Dim 28 Sep 2008 - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
taiga
Escargot miné


Nombre de messages : 5059
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 28 Sep 2007 - 11:53

Superbe film , j'ai adoré !!!!! [url=http://les-smil

Je l'ai vu maintes fois !!!

____________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 28 Sep 2007 - 18:45

lol! Janick, trop facile de se réserver l'été et le printemps

t'aimes pas les feuilles mortes, mais aimes tu la neige [:paletot]

y a Mono qui va râler [:fedeic] [img]http://13smiley


Très belle poésie, j'ai vu le film plusieurs fois aussi j'adore
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 28 Sep 2007 - 20:26

Akkesa a écrit:
lol! Janick, trop facile de se réserver l'été et le printemps

t'aimes pas les feuilles mortes, mais aimes tu la neige [:paletot]




ah j'avais oublié la neige ! j'adore la neige


bon je prends l'hiver et le printemps et je laisse l'été (trop chaud) et l'automne (trop triste) [:fedeic]

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Mono
Coucou casse-cou


Nombre de messages : 4238
Age : 49
Localisation : Essonne, au sud de Paris
Date d'inscription : 09/10/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 28 Sep 2007 - 22:39

J'aime bien la neige ... MAIS SEULEMENT EN HIVER !!!! [:izobretenik]
Revenir en haut Aller en bas
taiga
Escargot miné


Nombre de messages : 5059
Date d'inscription : 30/04/2007

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Ven 28 Sep 2007 - 23:37

je vous laisse la neige , les filles !!!!!

Froid , humide , on marche dans la neige fondue , on a froid aux pieds , bin non definitivement je vous la laisse !!!! lol! lol!

____________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Sam 6 Oct 2007 - 12:46

L'invitation au voyage (Charles Baudelaire - Les fleurs du mal)


Mon enfant, ma soeur
Songe à la douceur
D'aller là-bas vivre ensemble
Aimer à loisir
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux
Brillant à travers leurs larmes

Là, tout n'est qu'ordre et beauté
Luxe, calme et volupté

Des meubles luisants
Polis par les ans
Décoreraient notre chambre
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l'ambre
Les riches plafonds
Les miroirs profonds
La splendeur orientale
Tout y parlerait
À l'âme en secret
Sa douce langue natale

Là, tout n'est qu'ordre et beauté
Luxe, calme et volupté

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l'humeur est vagabonde
C'est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu'ils viennent du bout du monde
Les soleils couchants
Revêtent les champs
Les canaux, la ville entière
D'hyacinthe et d'or
Le monde s'endort
Dans une chaude lumière

Là, tout n'est qu'ordre et beauté
Luxe, calme et volupté
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce


Nombre de messages : 12526
Age : 64
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Mar 9 Oct 2007 - 9:22

De petits textes à méditer et à garder en mémoire



S'entendre

Entre ce que je pense
ce que je veux dire
ce que je crois dire
ce que je dis
ce que vous voulez entendre
ce que vous entendez
ce que vous croyez comprendre
ce que vous voulez comprendre
et ce que vous comprenez,
il y a au moins neuf possibilités de ne pas s'entendre.

Auteur non connu


moralité pour se comprendre sans se tromper, écouter écouter écouter........................

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.


Dernière édition par le Mar 9 Oct 2007 - 9:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...   Aujourd'hui à 18:58

Revenir en haut Aller en bas
 

Chaque jour la mémoire s'entretient : une fable un conte ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

NOS POILUS ET NOUS

TRES BONNE ANNEE 2016
 :: 
PARTAGEONS NOS LOISIRS

 :: 
VOIR - LIRE - ECOUTER
 :: 
2 - Lectures : BD dico romans
-
Sauter vers: