NOS POILUS ET NOUS

TRES BONNE ANNEE 2016


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LA PART DE L'AUTRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scouby
Souris "cheese"


Nombre de messages : 5420
Age : 63
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 20/09/2006

MessageSujet: LA PART DE L'AUTRE   Jeu 15 Nov 2007 - 15:10

LA PART DE L'AUTRE

Eric-Emmanuel SCHMITT



Résumé :

08 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé. Que se serait-il passé si l’Ecole des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d’artiste ? Cette minute là, aurait changé le cours d’une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde.

Alternées tour à tour, défilent en effet sous nos yeux deux vies que tout oppose, en fonction de causes initiales radicalement opposées. D'un côté le clochard, le caporal à la Croix de fer, le dirigeant du parti national-socialiste fan de l'opéra wagnérien Rienzi, le dictateur misanthrope dément dont le romancier développe une biographie dûment renseignée. De l'autre, Adolf H., jeune homme soigné par Freud pour ses troubles, peintre de l'école surréaliste du légendaire Montparnasse parisien, ardent défenseur du sionisme…
On passe d'un Adolf à son double comme on verse du rire aux larmes, du sérieux à la plaisanterie, de la paix à la guerre (à noter : une belle symétrie croisée lors des descriptions des ravages de la guerre de 14-18). Au carrefour de ces trajectoires où se rejoignent comédie et tragédie, l'écrivain laisse place à de seyantes définitions philosophiques (pays/nation ; amour/amitié ; égoïsme/égocentrisme) qui éclairent dialectiquement la part d'ombre abritée par le cœur humain. En vérité, qu'elle soit "maudite" ou divine, savoir admettre "la part de l'autre" dans la constitution de l'image ou du destin de chacun, c'est toujours privilégier l'ouverture du dialogue par essence démocratique sur le repli du monologue totalitaire. Une leçon que l'humanité (hélas ? tant mieux ?) n'a pas fini de méditer. (Frédéric Grolleau)

Personnellement, j'ai beaucoup aimé ce livre, comme d'ailleurs toute l'oeuvre de cet auteur.
Il met l'accent sur le fait inquiétant que n'importe qui d'entre nous, à la suite de certaines circonstances, pourrait devenir un être totalement différent, voire un "Hitler".

____________




On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités. [Gandhi]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.scouby.net
 

LA PART DE L'AUTRE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum

NOS POILUS ET NOUS

TRES BONNE ANNEE 2016
 :: 
PARTAGEONS NOS LOISIRS

 :: 
VOIR - LIRE - ECOUTER
 :: 
2 - Lectures : BD dico romans
-
Sauter vers: