NOS POILUS ET NOUS TRES BONNE ANNEE 2017


 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Calin, mon véritable ami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Calin, mon véritable ami   Dim 28 Nov 2010 - 22:03

Bonjour,
J'ai du Euthanasier mon trésor il y a 2 jours, c'est très dur ! Je m'en veux énormément de l'avoir fait ! Il avait un souffle au coeur et une tumeur dans la bouche. IL buvait encore Vendredi mais ne mangeait pas depuis Jeudi midi. Je m'en veux aussi car je n'ai quasiment pas été avec lui Vendredi, car j'ai travaillé le matin et suis allée faire des courses l'après-midi et après je suis revenue pour aller chez le Vétérinaire pour commettre cette horrible crime. Oui, en fait mon chat a fait un arrêt cardiaque à l'Anesthésiant, donc le Vétérinaire n'a pas eu le temps de faire la piqure pour l'Euthanasie. Hors, il ne s'est pas endormi tout de suite, a miaulé nous a regardé, complètement effrayé et a essayé de vomir, ce qu'il n'a pas pu faire puisqu'il n'avait pas mangé. j'ai fait Euthanasié un chat il y a 6 ans et ça c'était passé très bien, car il s'était endormi tout de suite ! Donc, je suis pleine de remords et il me manque terriblement, il était tellement spéciale, il ne réagissait vraiment pas comme un chat mais comme un être humain. Il y a beaucoup de personne que je choque quand je dis ça, mais je le pense ! Du coup, mon autre chatte Princesse m'énerve, d'abord elle n'est pas du tout calin, il est agressive, alors que lui était tout le contraire. Je n'arrête pas de pleurer. Dès que je suis chez moi, tout me le rappelle... [img]http://yelims5.
Revenir en haut Aller en bas
pt felin
Flamant rose rougissant
avatar

Nombre de messages : 1211
Age : 50
Localisation : Gironde 33
Date d'inscription : 24/09/2009

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Dim 28 Nov 2010 - 22:28

tu n'as pas à te sentir coupable, je pense que tu lui a rendu service avec cet acte d'amour car si il ne pouvait plus manger il aurait dépéri très rapidement et très surement dans de grosses souffrances.

le fait qu'il ait mal réagi au produit et peut être du à son souffle au cœur.

ne rejette pas ta petite chatte car dis toi qu'elle aussi est en souffrance tout autant que toi par le départ de calin, laisse lui le temps tout comme à toi pour ce que l'on appelle la phase d'acceptation.

[img]http://13smiley
Revenir en haut Aller en bas
http://aideauxanimaux.voila.net
BRAHMS92
Puma à plumes
avatar

Nombre de messages : 239
Age : 68
Localisation : COLOMBES 92
Date d'inscription : 14/10/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Lun 29 Nov 2010 - 14:11

Bonjour Calin et bien venue parmi nous
il est parti sur le pont de arc en ciel, est il veillera sur toi !!!





et un gros
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce
avatar

Nombre de messages : 12526
Age : 65
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Lun 29 Nov 2010 - 14:26

Bonjour,

reçois toute mon amitié.
Sur ce forum beaucoup ont eu la tristesse de perdre déjà un poilu. N'hésite pas à en parler. Nous comprenons cette immense tristesse.

J'avais écrit un texte sur le décès de notre 1ère chienne Joy. J'en reprends quelques lignes car, écrit 1 semaine après son départ, il représente assez bien la tristesse, les questions, les doutes .. que l'on se pose alors.
(je mets un titre par rapport à ce que tu as vécu. Je mets en gras ce qui est important aujourd'hui pour toi) En fin de message tu trouveras différents lien de sites ou des lectures.

As tu une famille ? des enfants ? car ceux qui t'entourent peuvent aussi souffrir sans forcément le montrer.
Souvent dans ces moment là, chacun se cache de son coté pour pleurer .. ne comprenant pas forcément que l'autre aussi souffre autant.

Très amicalement.
Janick





Le moment où il faut accepter de prendre “la” décision :

b) la prise de conscience et le choix à prendre

à 21H30 elle faisait sa première crise de convulsion (les pattes arrières se sont mises à trembler puis tout le corps à se raidir, la machoire était serrée, elle bavait).
Nous avons immédiatement su, mon mari et moi, avec un immense désespoir et une douleur nous serrant le coeur, le choix que nous devions faire.

C’est à ce moment là, devant les premiers signes de souffrance de Joy, que LA décision de l’endormir -maintenant- a été prise.
Nous en avions discuté avant, mais discuter n’est pas accepter et prendre LA décision.

Nous adorions Joy (et même s’il parait qu’il ne faut adorer que son Dieu, et bien Joy était notre dieu et nous l’adorions) et c’est justement le fait de l’aimer au plus profond de nous qui nous imposait l’idée de l’endormir à cette seconde, avant qu’elle n’ait d’autres crises, avant qu’elle ne souffre.

Nous, nous allions souffrir de ce choix de l’endormir à tout jamais, de ne plus la revoir à chaque seconde des 24H du jour, mais, elle, elle ne souffrirait pas.

Endormir son animal qui commence à souffrir à quelques heures de sa fin est la plus belle...non, je préfère dire la plus dure preuve d’amour que l’on puisse lui donner.



Si cette décision n’est pas prise le dernier jour, ou la dernière nuit, qui peut dire à quel moment le coeur va s’arrêter seul? sans doute, plus le chien est jeune, plus l’organisme se battra et les accès seront nombreux. Kaffy avait 13 ans. Il avait fallut 4-5H pour que le coeur s’arrête.
Où est l’amour du maître qui regarde son ami(e) dans cet ultime combat qu’il mène contre la mort “naturelle”?. C’est l’animal qui seul souffre physiquement, et dans quel but? qu’est ce que celà lui apporte? Rien. surement rien.


Un semaine après le décès de Joy, je ne peux pas dire que les cases de mon cerveau soient toutes encore à la bonne place!, cela tient plus des jetons de loto bien secoués dans leur sac que bien rangés sur leur carton!, mais je peux vous certifier que cette décision qui vous privera à tout jamais d’un animal aimé, est un acte d’amour: aller au delà de l’amour de la présence que l’on voudrait éternelle pour lui éviter toute souffrance dans ces derniers moments.





Tu étais là, pres d’elle, et c’est bien.

c) L’acte, être présent ou non ?

Ma mère n’avait pas pu assister à l’endormissement de sa chienne...
Pour moi, il n’était pas question de laisser Joy seule entre les mains d’inconnus pour ce geste.

Le chien peut ainsi s’endormir entre les bras de ceux qu’il a le plus aimés. Pas d'inconnu, pas d’euthanasie à la va vite. Non, un énorme câlin de ses maîtres et une simple aiguille comme pour une prise de sang qui endort, avant d’aller plus loin.

(Si vous hésitez ou refusez à rester auprès de votre animal à cet instant, soit par peur soit parce que votre tristesse de le perdre est trop grande -je respecte ce choix- prenez toutefois très vite conscience que vous n'aurez aucune seconde chance, et qu'une fois l'animal endormi, vos remords ou regrets de ne pas l'avoir accompagné dans ses dernières secondes alors que vous l'aviez aimé depuis son arrivée chez vous, seront inutiles et définitifs, mais sans doute difficile à oublier ou à se pardonner)





Aujourd’hui tu regrettes, tu doutes, te demandes s’il aurait pu continuer à vivre, guérir, as tu bien fait .

Je n’ai aucun regret de l’acte choisi. Aucun. Pas le moindre.
Il n’y avait aucune possibilité de guérison.
C’était visiblement ses dernières heures.
Je n’ai aucun regret de l’avoir endormie un dimanche à 22H plutôt que de l’avoir laissée vivre jusqu’au lundi matin avec sans doute un décès après plusieurs crises de convulsions.

Aucun regret.
Juste au contraire l’assurance d’avoir bien fait.
De l’avoir moi et mon mari serrée embrassée de toutes nos forces, avec tout l’amour que nous avions toujours partagé tous les 3, jusqu’à son dernier souffle, et longtemps après, cette vétérinaire était vraiment très très bien.


Une question revient pourtant chaque seconde: comment peut on endormir son animal? comment peut-on seulement avoir l’idée de l’endormir pour toujours?
Cette question je me la posais déjà bien avant et toujours aujourd’hui.
Mais la réponse n’est pas en liaison avec l’euthanasie, non, elle est uniquement la conséquence du fait qu’ils vivent si peu de temps par rapport à nous.

Comment peut on endormir son animal après seulement 11 ans de vie commune alors qu’il aurait du rester encore 30 ans avec nous?

La révolte n’est pas l’euthanasie, c’est la vie trop courte de l’animal.





Les jours qui suivent sont très difficiles. La décision est souvent prise dans l’urgence, mais après on a tout le temps pour penser ..

d) La semaine qui suit

Comment vit on la semaine qui suit? mal ! très mal!
Avoir la sensation d'avoir bien fait n'enlève en rien l'immense douleur de la perte de son animal.

Là encore, beaucoup d’entre vous sont mieux placés que moi, mais je n’ai pas encore, aujourd’hui, ce calme au fond de moi qui permet de penser à Joy sereinement alors je me permets de parler de la douleur qui suit le décès.

Une semaine permet de faire le tour d’une bonne partie de ses habitudes. Chaque jour, chaque heure, à ses habitudes particulières.
Cette semaine n’est donc que tristesse à chaque seconde, minute, heure. Chaque réveil, chaque soirée, chaque repas, chaque porte ouverte, fermée, chaque regard porté sur le sol ou l’endroit préféré, chaque geste, tout.
Tout, l’animal faisait parti à part entière de la famille, de la maison, il était partout et il manque partout.

L’animal est là, vivant. Le cerveau, la vue le gardent en mémoire. Il semble devant nous et... douleur, tout à coup rien. Les yeux font le point sur le vide, les mains ne peuvent toucher ce corps que pourtant l’on “voyait”.


Mais chaque jour passant enlève une mini poussière de tristesse, une toute petite poussière, celle qui revient bien vite dans l’oeil dès que sa silhouette ou un de ses objets préférés ressurgissent devant vous, dès que quelques paroles ou quelques lignes vous la rappellent.

Je ne peux rien vous dire au dela de ce temps difficile puisque je n’y suis pas encore.



Si je devais aider une amie, j’aimerais qu’elle retienne:
De ce que je viens de vivre, et du rappel du passé, je suis sûre d’une seule chose:
- l’amour du maître doit offrir à son animal une fin digne et sans souffrance
- être et rester auprès de lui à cet ultime moment est la juste continuation des câlins qu’ils se sont fait toute la vie, et le dernier au revoir mutuel clôt doucement leur attachement.
- ne pas avoir de regrets adoucit l’immense tristesse de l’absence.

-----------------------------------------







Tu trouveras :
- des liens vers différents textes permettant de faire son deuil
http://nospoilus-et-nous.easyforumpro.com/l-arc-en-ciel-f27/faire-le-deuil-de-son-animal-t1204.htm
- un texte émouvant sur le fait qu'il faut accepter à un moment de les laisser partir
http://nospoilus-et-nous.easyforumpro.com/1-besoin-de-conseils-un-moment-difficile-nous-sommes-la-f78/quand-le-temps-viendra-laisse-moi-partir-t488.htm
- la légende de l'arc en ciel
http://nospoilus-et-nous.easyforumpro.com/l-arc-en-ciel-f27/la-legende-du-pont-de-l-arc-en-ciel-t127.htm
- une rubrique spéciale où tu pourras lui parler autant que tiu veux :
http://nospoilus-et-nous.easyforumpro.com/l-arc-en-ciel-f27/
- mon texte entier :
http://nospoilus-et-nous.easyforumpro.com/1-besoin-de-conseils-un-moment-difficile-nous-sommes-la-f78/endormir-son-animal-euthanasie-presence-a-ses-cotes-t162.htm

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Merci   Lun 29 Nov 2010 - 16:04

Merci Brahms, j'aimerai tant qu'il y soit sur le pont de l'arc en ciel ! Car mon Calin a vraiment mérité sa place au paradis des animaux si vraiment il existe et j'espère que c'est le cas !
Merci Janick, pour ton histoire ! je l'ai lu Vendredi et je me suis inscrite juste après l'avoir lu, malheureusement je n'ai pu me connecter sur le forum qu'hier. On me disait que je ne pouvait pas me connecter, que je devais aller visiter le lien. En tout cas, je suis contente, d em'être inscrite sur le forum. Toi aussi tu pleurais tous les jours les 1ers jours ? Oui, j'ai un mari et 2 enfants (Jonathan qui a 15 ans et Béatrice 5 ans). Ma fille en a marre de me voir pleurer, donc j'ai bien compris qu'elle souffrait elle aussi. Mon mari aussi souffre, par contre mon fils me dit qu'il a de la peine, mais ne pleure pas. Enfin, pour j'ai si mal et pourquoi je n'arrive pas à cesser mes larmes ? Je n'ai pas encore la réponse. Je suis allée à la Pharmacie et j'ai du demander quelque chose pour moins pleurer... [img]http://yelims5.
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce
avatar

Nombre de messages : 12526
Age : 65
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Lun 29 Nov 2010 - 16:53

Je pense que dans une famille, lorsqu'on a vécu des années avec un animal, tout le monde souffre autant (ou du moins s'il y a une différence - l'animal est souvent plus proche de l'un- elle est minime), mais chacun réagit à sa manière. Et un adolescent ne va sans doute pas pleurer devant ses copains ou même sa famille. Question d'orgueil !

Plus je vieillis et perds de la famille ou des poilus, plus je comprends les pays qui pleurent "bruyamment". Ces "pleureuses" m'exaspèrent lorsqu'on en voit à la TV lors d'accidents... mais faire cela chez soi n'est elle pas la bonne solution ? Dans nos pays "du nord", on n'a pas l'habitude de pleurer franchement, ni devant sa famille, et encore moins devant des étrangers.. on attend d'être seul pour le faire.
Et pourtant, je suis sûre que vous avez tous ressenti un jour cette énorme boule dans la gorge qui coince, mais on se retient, on respire un grand coup en pensant à autre chose, on change d'endroit ... tant qu'il y a des témoins.

Ce retenir est douloureux physiquement et moralement.
Il me semble que dans ces moments là il faut "devenir totalement maso lorsqu'on est seule et en profiter !! "
Se faire mal en lisant regardant pensant à son animal, pleurer, mais ainsi se permettre évacuer de temps en temps ce que l'on accumule de souffrance au fond de soi. Cela permet lorsque tout le monde rentre d'attendre le prochain moment seule.

Plus je vieillis (là encore ! ) plus je reconnais trouver normal d'être triste pour un être que l'on a aimé et qui part.

Oui, l'usine à sopalin a bigrement marché pendant des semaines ! des mois si je relisais mes textes. Les premiers jours il m'était même impossible de taper sur le clavier sans m'y reprendre à plusieurs fois tant les touches étaient troubles !.

Il y a des "genres d'anniversaires" 1 semaine, 1 mois : tu t'en veux car tu n'as plus le réflexe chaque jour de lui faire à manger ou changer son eau. Les fêtes bien sûr où ils avaient "leur" cadeau, le jour de la 1ère année...
Il faut du temps. 1 an 2 ans ... 5 ans . Certainement quelques jours !! ça j'en suis absolument sûre !


Bisous et amitiés

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: encore merci à toi !   Lun 29 Nov 2010 - 18:24

Oui, j'avoue que j'ai honte de pleurer devant les inconnus, mais je ne peux malheureusement pas me retenir, je n'y peux rien ! Je pleure même en voiture, enfin, j'ai l'impression que je ne vais jamais aller mieux. Ca va bien quand je suis hors de chez moi, ici, tout me rappelle mon Câlin adoré ! Quelqu'un a-t-il déjà rêvé de son chat, car moi jamais ça m'est arrivé ?
[img]http://yelims.f
Revenir en haut Aller en bas
Ninon
Raton gaffeur
avatar

Nombre de messages : 2490
Age : 52
Localisation : Nice, chez Thorgal, Orion, Pélisse et Galane
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Mar 30 Nov 2010 - 1:11

Bonjour Calin et bienvenue sur le forum. Je pense que tu as frappé à la bonne porte pour évacuer ton chagrin.

Alors je vais juste en quelques mots te raconter l'histoire de mon chat Orion que j'ai dû également faire euthanasier il y 3 ans à l'âge de 8 ans (quand tu auras le courage tu pourras aller voir de plus près sur le poste Hommage à Orion). J'y décris sa venue sa maladie, sa disparition et surtout mon chagrin immense. Et pas plus tard qu'il y a deux jours. Il me manque toujours et je souffre encore.

Orion était diabétique et moi aussi j'ai culpabilisé énormément, mais de le laisser vivre aurait été un crime, je ne pouvais pas continuer à le faire souffrir de la sorte.

J'avais deux chats, Orion et sa soeur Pélisse. Orion était mon premier mâle, un gros pataud calin en puissance et très dominant avec sa soeur. Pélisse était plus distante, une petite femelle indépendante. Quand mon bébé nous a quitté, j'ai eu un peu de mal avec Pélisse aussi, d'autant plus qu'elle était plus proche de mon mari. Mais je lui ai reporté tout mon amour, et maintenant 3 ans après, c'est une chatoune différente que nous avons, hyper câline, qui a modifié son comportement du tout au tout. Avant elle était sous la dominance de son frère, à présent elle vit sa vie de chatte unique. C'est notre petite reine.

Mais mon chagrin et le manque d'Orion sont toujours présent. J'ai beaucoup pleuré de longs très longs mois, je suis tombée malade à sa disparition, il m'a fallu du temps pour me reconstruire et accepter mon geste. L'écriture et les hommages sur le forum m'ont beaucoup aidé. Le chagrin il ne faut pas le garder en toi.

Il faut te dire que tu as fais le bon choix, même si c'est dur et que parfois tu en doutes. Tu as fais le bon choix et tu n'es pas responsable de sa disparition. C'est une preuve d'amour. J'ai mis du temps à me convaincre aussi, ce n'est pas venu du jour au lendemain.

Continue de l'aimer, de penser à lui et même de lui parler. J'ai longuement parlé à Orion et je lui parle toujours devant son urne. J'allume bien souvent une bougie devant ses cendres et je mets des fleurs aussi. C'est ma façon à moi de lui dire que je ne l'oublie pas. Parfois je scrute le ciel et quand je vois une étoile, je me dis que c'est lui qui brille là-faut dans le ciel. Il revient souvent dans mes rêves.

Il en est de même pour ton Calin.






____________


de Ninon

"L'homme n'est civilisé que dans la mesure où il comprend le chat".
G. Bernard Shaw
Revenir en haut Aller en bas
Diane
Hib'hou Hou !
avatar

Nombre de messages : 1129
Age : 73
Localisation : Une île au Québec.
Date d'inscription : 26/02/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Mar 30 Nov 2010 - 2:03

Nous avons tous vécus des deuils affreux. J'ai perdu deux petites chattes la même année; on croit devenir fou, on a les bras vides.

Je t'en supplie ne rejette pas ta petite chatoune qui a besoin de plus d'attention. Elle souffre aussi de la disparition de son frère mais les chats sont si discrets.
Tu sais quand on rejette le survivant pour la simple raison qu'il n'est pas affectueux, après on a tant de remords de lui avoir fait du mal, les chats sentent tout mais sont d'une discrétion absolue alors on ne le sait pas tout le temps.
Ça ne m'est jamais arrivé d'agir ainsi avec les chats restants, mais ne lui fait pas ça, pauvre petite.

Lis bien ce que Ninon te dis.

Courage a toi.

Très beau les écrits de Janick
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Encore merci à vous !!!!!!!!!!!!!   Mar 30 Nov 2010 - 11:31

Ninon, ton histoire ressemble énormément à la mienne ! Ton trésor sur l'avatar ressemble beaucoup à mon Câlin avec des tons gris. Ca me fait du bien tout ce que tu me dis et me rassure ! En fait, ma minette dort avec moi toutes les nuits, et c'est vrai que quand mon chat Roméo est décédé il y a 13 ans de ça, son frère Prince avait changé de comportement et était devenu très cälin. Peut-être qu'il en sera de même pour Princesse. Tu as rêvé de ton chat longtemps après son décès ? Moi, depuis son décès je n'ai pas rêvé de lui.
Je pense que ça ira un peu mieux lorsque j'aurai récupéré l'urne de mon Câlin.
Diane, ne t'inquiètes pas je ne rejette pas ma petite minette de 8 ans. Seulement, peut-être qu'inconsciemment j'ai peur de souffrir encore, alors je m'interdit sans doute certaines choses. Mais elle ne réclame pas d'attention particulière. Elle vient vers moi pour manger, alors que mon Câlin venait pour que le le caline, l'embrasse. J'en ai eu des chats et Câlin était particulier. J'ai pleuré pour mes autres chats, mais pas en continu toute la journée et tous les jours. Je pense souvent à eux.
No
Revenir en haut Aller en bas
Ninon
Raton gaffeur
avatar

Nombre de messages : 2490
Age : 52
Localisation : Nice, chez Thorgal, Orion, Pélisse et Galane
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Jeu 2 Déc 2010 - 1:05

J'ai rêvé de lui oui, mais pas de suite après sa disparition.

Par contre, je vais passer peut être pour une illuminée, mais le jour de son incinération, le soir lorsque je suis rentrée avec ses cendres, j'ai longuement scruté le ciel dans la nuit et une étoile filante est passée juste à ce moment là, et je me suis dis sans hésiter, c'est lui qui vient me dire au revoir.

Cette étoile filante pour moi c'était un signe.

Au début Pélisse non plus n'avait pas besoin d'attention particulière et maintenant je peux te dire qu'elle en a énormément, elle nous sollicite beaucoup, parle énormément avec nous, se fait très bien comprendre et est très présente dans notre vie.

Par contre, elle a fait une petite dépression durant une mois et demi après la disparition d'Orion car ils étaient toujours collés ensemble et à la fin elle le veillait comme une petite mère. Il ne pouvait plus grimper nulle part car il commençait à être paralysé de l'arrière train et il était très faible, donc il restait couché sur sa couverture par terre, Pélisse se couchait à côté de lui. Elle le gardait en quelque sorte. J'ai des photos, mais j'ai de la peine à les regarder car c'était quelques jours avant son décès. Un jour peut être pourrais je les mettre sur le forum.



____________


de Ninon

"L'homme n'est civilisé que dans la mesure où il comprend le chat".
G. Bernard Shaw
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Jeu 2 Déc 2010 - 19:50

Ninon, je te remercie, car tout ce que tu me dis me rassure et me soulage ! Tu sais, je crois beaucoup à ce genre de choses pour l'étoile dans le ciel, je suis sûre que c'était ton trésor qui te disait au revoir. Tu sais, moi j'ai l'impression de le voir et de l'entendre miauler, je le sens près de moi, chez moi, alors c'est moi que tu vas prendre pour une illuminée ! Ma Princesse devient caline, mais dort tout le temps dans le lit de Câlin. Elle fait aussi une dépression je pense. Le Vétérinaire t'avait donné un traitement pour Pélisse ?
Sinon, depuis hier soir je n'ai pas pleuré. Peut-être est-ce du au fait que ma fille de 5 ans et demis m'a dit qu'elle avait rêvé de Câlin et qu'il avait l'air en pleine santé et bien !
[img]http://yelims5. [IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
Janick
Rhino féroce
avatar

Nombre de messages : 12526
Age : 65
Localisation : Nantes (44)
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Ven 3 Déc 2010 - 22:57

[IMG]http://smileys.

une pensée pour Vani, et une pour toi avant de fermer mon ordi.


[img]http://13smiley

____________


Le forum est à tous les "poilus".
Lancez-vous !  Créer des rubriques, actualiser... Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Ven 3 Déc 2010 - 23:09

Merci à toi, Janick ! Moi aussi je pense beaucoup à Vanie. Dure journée pour moi, aujourd'hui !
[IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
Vanie
Bébête qui monte


Nombre de messages : 40
Age : 42
Localisation : Région parisienne
Date d'inscription : 02/12/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Sam 4 Déc 2010 - 1:18

Bonsoir Calin,

J'ai lu cette semaine, avec beaucoup d'attention, ton sujet. Je n'ai pas osé y répondre, car j'appréhendais très fort devoir passer ce moment-là avec mon Bébé.... Aussi je n'ai pas voulu répondre, je voulais me "laisser le temps", plus par crainte de devoir vivre ce que tu vis, et surtout aussi parce que mon chat était un tabby comme le tiens.
Aujourd'hui que mon amour de chat n'est plus là, je suis bien mal placée pour te remonter le moral, je ne voudrais pas t'attirer davantage vers le bas.
Je suis néanmoins touchée par ton message, car j'ai dû faire euthanasier bien des bêtes, tout récemment ma Sally (une autre européenne tabby) un an de moins que Bébé, en septembre. Elle aussi avait une tumeur à la mâchoire comme une autre internaute de ce forum. Je ne m'attendais pas non plus à la perdre si rapidement, sa tumeur est arrivée peut-être pas du jour au lendemain mais très rapidement cet été mon véto était en vacances, pareil, n'ayant jamais vécu ça par le passé, au début j'ai senti comme une boule dure je me suis dit "tiens elle s'est faite piquée par une abeille", deux ou trois jours après je n'ai pas spécialement senti la boule, et puis deux semaines plus tard lorsque mon véto est rentré je l'ai emmené à la première heure en clinique pour lui faire enlever cette grosseur, c'était trop tard ça s'était nécrosée très vite et sentait mauvais, plus rien à faire que l'euthanasie. Je comprends aussi ta douleur, cette impression que tu as à vivre avec l'affolement de ton chat, dans ses yeux comme si tu l'avais trahi, mais je pense comme tous ici que malheureusement pour ton minet il ne devait plus y avoir grande solution que l'euthanasie. Peut-être que si mon véto m'avait dit ces mots dés le début, je me serai bien moins acharnée, et j'aurai laissé partir mon chat sans souffrance, sans m'entêter à le faire tenir "à tout prix" ou à vouloir le soigner, j'ai un peu l'impression de m'être faite "trimballée", j'ai même pas encore mes résultats de confirmation de PIF alors que mon chat est déjà mort, c'est l'absurdité totale...
Tout ça pour te dire que j'ai pensé fort à toi, j'ai lu ta culpabilité, et me reconnaît dans tes mots aujourd'hui que je suis moi aussi orpheline. Bon courage pour les prochains jours où l'absence sera trop difficile à supporter.
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Sam 4 Déc 2010 - 7:50

Vanie, je te remercie pour ton message et je peux comprendre comme ça doit être dur pour toi. Quand à moi, j'ai pleuré à nouveau hier soir, 2 jours sans pleurer c'était vraiment bien et d'un autre côté, je me sentais coupable de ne pas pleurer. C'est idiot, j'ai pris des calmants car j'en pouvais plu de pleurer toute la journée, car les moments d'arrêt étaient si courts, j'avais l'impression de ne jamais m'arrêter. Les 1 ers jours sont les plus difficiles, heureusement, le soutien de toutes les personnes du forum m'ont aidé à remonter un peu la pente.
je te souhaite tout pleins de courage !
[IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
Ninon
Raton gaffeur
avatar

Nombre de messages : 2490
Age : 52
Localisation : Nice, chez Thorgal, Orion, Pélisse et Galane
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Dim 5 Déc 2010 - 19:47

Calin a écrit:
Ninon, je te remercie, car tout ce que tu me dis me rassure et me soulage ! Tu sais, je crois beaucoup à ce genre de choses pour l'étoile dans le ciel, je suis sûre que c'était ton trésor qui te disait au revoir. Tu sais, moi j'ai l'impression de le voir et de l'entendre miauler, je le sens près de moi, chez moi, alors c'est moi que tu vas prendre pour une illuminée ! Ma Princesse devient caline, mais dort tout le temps dans le lit de Câlin. Elle fait aussi une dépression je pense. Le Vétérinaire t'avait donné un traitement pour Pélisse ?
Sinon, depuis hier soir je n'ai pas pleuré. Peut-être est-ce du au fait que ma fille de 5 ans et demis m'a dit qu'elle avait rêvé de Câlin et qu'il avait l'air en pleine santé et bien !
[img]http://yelims5. [IMG]http://smileys.

Non mon véto n'a pas souhaité de donner quelque chose pour Pélisse, elle m'a dit de bien surveiller que son appétit revienne doucement et ses réactions, de ne pas trop la laisser seule, que si je voyais qu'elle s'isolait trop de la prendre avec moi et petit à petit Pélisse a fait cette démarche toute seule, elle recherchait vraiment notre présence et plus particulièrement celle de notre fils qu'elle ne quitte pour ainsi dire jamais quand il est là, elle est toujours collée à lui.

Ca s'est fait progressivement. Les premiers temps j'ai tout laissé d'Orion, les deux bacs (Orion urinait beaucoup donc j'avais deux bacs). Pour ne pas perturber Pélisse j'ai laissé les deux un moment jusqu'à temps qu'elle n'en utilise plus qu'un. Idem pour les gamelles. Je lui servait à manger dans les deux en même temps , mais aussi invraisemblable que ça puisse paraître elle ne mangeait que dans la sienne pas dans celle d'Orion. Au bout de quelques semaines, j'ai fini pas l'ôter voyant qu'elle n'y touchait pas.

Parfois je lui parle à ma puce et je prononce le nom d'Orion. Comprend t-elle ou pas, en tout cas, elle dresse toujours ses oreilles quand je prononce son nom. Est-ce qu'il lui manque, se souvient t-elle de lui, ma psychologie animale n'est pas si développée donc je ne saurais y répondre. Les animaux ont-il cette faculté comme nous ? je ne sais pas.

Seuls les deux arbres à chats sont là et les paniers. Au début aussi, j'ai laissé la couverture d'Orion pour qu'elle sente encore son odeur et progressivement petit à petit elle n'y faisait plus attention, donc je l'ai enlevé aussi.

Il a fallu bien 3 mois pour enlever petit à petit tout ce qui rappelait Orion. Mais j'ai tout gardé, même sa boule de papier avec laquelle il avait pour habitude de jouer. Elle est dans l'arbre à chat exactement à l'endroit où il l'avait laissé, et Pélisse n'y a jamais touché et pourtant elle y va dans cette arbre.

Il faut laisser le temps au temps et leur donner de l'amour pour deux.

____________


de Ninon

"L'homme n'est civilisé que dans la mesure où il comprend le chat".
G. Bernard Shaw
Revenir en haut Aller en bas
Ninon
Raton gaffeur
avatar

Nombre de messages : 2490
Age : 52
Localisation : Nice, chez Thorgal, Orion, Pélisse et Galane
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Dim 5 Déc 2010 - 19:50

Tu ne dois pas avoir honte de pleurer ni de ne pas pleurer.

J'ai pleuré énormément pour Orion, moi aussi j'étais sous calmants de longs très longs mois. Je pleure encore parfois, ça vient comme ça, on n'y peut rien.

Quand je ne pleure pas, je pense à lui et des moments que nous avons vécu.

Tes pleurs s'atténueront, ton chagrin peut-être pas, mais tu t'habitueras à vivre avec.

____________


de Ninon

"L'homme n'est civilisé que dans la mesure où il comprend le chat".
G. Bernard Shaw
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Dim 5 Déc 2010 - 20:29

Merci à toi, Ninon ! Ca me rassure tout ce que tu me dis ! Et bien, moi au début j'avais enlevé le lit et la couverture de Câlin et mon mari m'a dit de le remettre. Et maintenant, alors que Princesse n'a jamais voulu dormir dans son propre lit que j'ai donné à ma mère, elle dort dans celui de Calin. J'ai enlevé quand-même l'autre gamelle, elle n'a pas l'air perturbé de ça, enfin je l'espère !
Bisous à toi !
[IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
SANDYJOJO
Crevette coquette
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 51
Localisation : VAL DE MARNE
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Lun 6 Déc 2010 - 1:56

Plus on les aime, plus on a mal ! Mais l'euthanasie est un ACTE D'AMOUR ! ne pas le laisser souffrir est le rendre digne dans la mort et il nous dit MERCI, cela j'en suis sûre !

Moi, j'ai laissé la chaise oû ma tite Jojo dormait et je suis vraiment heureuse qu'elle été adoptée par une autre de mes chattes.

J'ai encore mal de sa perte mais mes larmes deviennent apaisantes. Laissez le temps atténuer la peine ....

Courage à vous tous et toutes. Sandrine
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Lun 6 Déc 2010 - 9:47

Merci à toi, Sandrine, j'espère que c'est vrai, que mon chat ne m'en veux pas pour ma décision !
[IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
SANDYJOJO
Crevette coquette
avatar

Nombre de messages : 80
Age : 51
Localisation : VAL DE MARNE
Date d'inscription : 11/09/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Mer 8 Déc 2010 - 23:45

Dis-toi Calin que ton amour est parti dans la dignité, sans souffrir : c'est le plus beau cadeau que tu pouvais lui faire ! Ne pas penser à ta peine mais à son bien-être !

Quand j'ai fait euthanasier ma tite Jojo, je pensais comme toi que j'avais commis un crime et m'en voulais mais le recul (même si ma peine est toujours là), je me dit que j'qai bien fait, que j'ai commis un ACTE D'AMOUR.

[img]http://13smiley [img]http://13smiley Sandrine
Revenir en haut Aller en bas
Calin
Ton'ton mouton
avatar

Nombre de messages : 1859
Age : 46
Localisation : PERPIGNAN
Date d'inscription : 27/11/2010

MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   Jeu 9 Déc 2010 - 1:46

Merci à toi Sandrine, tout ce que tu me dis m'apaise énormément !
[IMG]http://smileys.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Calin, mon véritable ami   

Revenir en haut Aller en bas
 

Calin, mon véritable ami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum


NOS POILUS ET NOUS TRES BONNE ANNEE 2017
 :: 
SALON DES POILUS (entraide visible aux invités)

 :: 
Les fidèles s'entraident
 ::  1- Besoin de conseils ? Un moment difficile...
-
Sauter vers: